Communiqué de Greenpeace
le 17 septembre 2002

Les OGM sont un désastre économique

L'étude de la Soil Association rendue publique aujourd'hui en Grande-Bretagne*, révèle que les OGM (organismes génétiquement modifiés) sont un désastre économique pour les États-Unis et le Canada. C'est la première étude qui fait état de la gravité des impacts négatifs des OGM sur l'agriculture et les industries agroalimentaires en Amérique du Nord, où sont cultivés plus de 75 % des OGM du monde.

Il est estimé que le maïs, le soja et le canola transgéniques ont coûté à l'économie américaine au moins 12 milliards de dollars en subventions agricoles additionnelles depuis 1999, en plus d'une réduction du prix de vente des récoltes, de la perte de marchés extérieurs importants et le rappel de produits alimentaires (StarLink). Les agriculteurs n'ont pas obtenu de profits plus élevés comme le promettaient les entreprises d'agrobiotechnologie, à cause de la baisse de la demande pour les aliments GM (génétiquement modifiés).

"Bien qu'il n'existe pas de chiffres précis pour le Canada et le Québec, on peut estimer que les OGM ont engendré des pertes d'environ un milliard de dollars canadiens depuis 1999**. Greenpeace espère que le rapport indépendant de la Soil Association donnera lieu à la tenue d'un débat public de fond au Québec et au Canada. Et, conduira au retrait immédiat des OGM en agriculture, à tout le moins, pour des raisons de viabilité économique ", déclare Éric Darier, responsable de la campagne OGM pour Greenpeace au Québec. " S'appuyant sur le principe de précaution et le nombre croissant de rapports de scientifiques indépendants qui émettent des doutes quant à l'innocuité des OGM pour les écosystèmes et la santé, nos gouvernements arrêteront la dissémination des OGM dans l'environnement ", affirme Éric Darier.

Le rapport révèle que pour la production d'OGM :

  • Les États-Unis ont payé, depuis 1999, entre 3 et 5 milliards de de dollars de plus en subventions annuelles agricoles ;
  • Les pertes de marchés extérieurs pour les produits agricoles américains GM sont estimées à environ à 2 milliards de dollars ;
  • La contamination de la chaîne alimentaire par le maïs StarLink en 2000 a coûté environ un milliard de dollars à Aventis ;
  • L'économie américaine aurait perdu au total 12 milliards de dollars ;
  • Les rendements de soja transgénique (Roundup Ready) sont de 6 à 11 % inférieurs au soja non transgénique ;
  • On remarque une augmentation de l'utilisation des herbicides due à l'accroissement de la résistance des mauvaises herbes qui ont intégré les gènes de résistance aux herbicides provenant des plantes transgéniques.

* Soil Association : www.soilassociation.org ; 40-56 Victoria Street, Bristol BS1 6BY, Royaume-Uni, Tél. + 44 117 929 0661 ;télec. : +4 4 117 925 2504 ; courriel : press@soilassociation.org. La traduction en français du résumé du rapport est disponible au : www.greenpeace.ca

** Les subventions gouvernementales directes à l'agriculture du Québec s'élevaient en 2001 à 611 millions de dollars (soit 11 % du total des recettes totales). Ceci représente une augmentation de 8 % par rapport à l'année précédente, alors que les recettes pour les secteurs autres que le bétail (notamment les cultures OGM) stagnent.

Personnes ressources :
Éric Darier, Greenpeace, tél. : (514) 933-0021, poste 15 / cell. (514) 240-6497
Clôde de Guise, Communications, tél. :(514) 933-0021, poste 17.